Le numérique à l’école: un chantier loin d’être achevé

Pour l’heure, et alors qu’ils doivent faire face à «
La
» génération du numérique, seuls 36
% des enseignants estiment leurs compétences «
bonnes
» en matière de numérique.
Pour l’heure, et alors qu’ils doivent faire face à « La » génération du numérique, seuls 36 % des enseignants estiment leurs compétences « bonnes » en matière de numérique. - Bruno Dalimonte

Un ordinateur pour neuf élèves en Wallonie, un pour onze à Bruxelles… mais un pour trois en Flandre. « En matière de numérique à l’école, la situation actuelle est loin d’être bonne », avance André Delacharlerie, responsable du numérique éducatif chez Digital Wallonia, l’agence du numérique pour la Région wallonne. « Le matériel, condition essentielle, est encore totalement insuffisant. »

Les derniers chiffres du Baromètre « Éducation et Numérique » démontrent la faiblesse du numérique dans nos écoles. Non seulement en nombre de terminaux disponibles par élèves, mais aussi en utilisation : le nombre d’enseignants affirmant utiliser au moins une fois par semaine une application informatique en classe reste faible. Ils sont 30 % dans le fondamental et 46 % dans le secondaire ordinaire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct