Pas touche au dividende chez Proximus

Domique Leroy, CEO de Proximus
Domique Leroy, CEO de Proximus - Eric Lalmand/Belga

Quelques cents, s’il vous plaît ». Tasse à la main, c’est en ces termes qu’un groupe de travailleurs de Proximus a abordé ce mercredi matin les actionnaires de Proximus venus assister à l’assemblée générale du groupe à Evere. C’est un écho aux contre-propositions déposées ce lundi par les syndicats dans le cadre du plan de transformation Shift to digital qui comprend 1.900 suppressions d’emplois et des économies de l’ordre de 240 millions d’euros en trois ans. Ils ont notamment suggéré une baisse du dividende de 10 centimes – de 1,5 à 1,40 euro par action – pour diminuer la facture sociale du plan. « On espère obtenir un peu de solidarité de la part des actionnaires. En diminuant de 10 cents le dividende, on pourrait déjà faire pas mal de choses », estime Nancy Fonteyn du syndicat chrétien CSC transcom.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct