l’expert «Le sucre, ce grand tueur»

Pour le professeur Jean Nève (ULB), expert en nutrition auprès du Conseil supérieur de la Santé, « à l’heure actuelle et si on dispose de bons chiffres concernant la consommation et la fréquence des maladies (c.-à-d. basés sur des méthodes performantes, fiables et actualisées), on peut sans trop de difficultés et avec une fiabilité satisfaisante se livrer à de tels calculs. Dans ce cas, il est difficile de se passer de la collaboration de l’industrie alimentaire et de la distribution, mais il ne faut bien sûr pas leur laisser agir en toute liberté et sans suivi et évaluation. Les critères doivent très clairement être fixés au départ, recevoir l’agrément des parties et faire l’objet d’un accompagnement constant et d’une évaluation régulière. Convenir d’objectifs vagues et laisser toute la manœuvre à l’industrie et à la distribution est une méthode inefficace et vouée à l’échec.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct