«Aucune douleur, je suis rassuré»

Dès ses premiers mètres sur la pelouse, on a senti l’envie qui animait le capitaine… des Espoirs, ce mercredi au stade du Pairay. Une enceinte que Sébastien Pocognoli connaît parfaitement puisqu’elle héberge le club de sa ville natale, là où le football a commencé pour lui : le RFC Seraing. « Je n’avais jusqu’ici joué qu’une seule fois sur cette pelouse, la saison dernière en amical contre Metz, sinon, je la foulais étant tout petit pour glaner quelques autographes », se souvient l’intéressé. C’est donc avec les U21 de Stéphane Guidi, 2es de leurs playoffs, qu’il a presté, en amical, ses premières minutes depuis près de 6 mois. « Ce fut long », souffle-t-il après avoir subi une défaite logique 4-0. « Cela fait 3 semaines que je m’entraîne bien. Je devais reprendre avec la réserve plus tôt, mais ses rencontres de championnat furent reportées. Je devais initialement disputer uniquement la première mi-temps, mais j’ai demandé au coach pour rester encore un peu, histoire d’aller un peu dans le rouge.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct