Anne Hidalgo sur la polémique des dons pour Notre-Dame: «On ne va pas se plaindre des mécènes!»

©Le Soir
©Le Soir

ENTRETIEN

Dans son vaste bureau à l’hôtel de ville, Anne Hidalgo observe encore les tours de Notre-Dame trente-six heures après le drame. Lundi soir, elle avait été l’une des premières à apercevoir le départ du feu. Les beffrois sont restés debout, dit-elle avec soulagement. Mais la maire, très émue, porte encore les marques d’une nuit de folie.

Vous qui êtes socialiste, êtes-vous choquée par l’afflux de dons défiscalisés des milliardaires ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct