Mathieu van der Poel, vainqueur de la Flèche Brabançonne: «Je suis prêt à affronter l’Amstel»

Mathieu van der Poel, vainqueur de la Flèche Brabançonne: «Je suis prêt à affronter l’Amstel»

Le phénomène perdure, à l’image de la course cycliste, au niveau d’excellence depuis le début de la saison. Mercredi, devant un public étonnamment clairsemé, malgré la qualité du plateau, Mathieu van der Poel a ajusté trois des meilleurs coureurs de la planète dans la catégorie des puncheurs, dans l’ordre Alaphilippe, Wellens et Matthews, trois coureurs dont il faudrait la suite de ces lignes pour simplement citer le palmarès.

Le prodige des Pays-Bas, incandescent dans les labourés mais avec cette faculté invraisemblable de ne pas se satisfaire d’une adversité inexistante, ou presque, malgré Wout Van Aert réussit la plus belle entrée sur la route. Vainqueur à Denain, à Waregem et lors d’un sprint exceptionnel lors de la première étape du Circuit de la Sarthe, le fils d’Adrie et le petit-fils de Raymond Poulidor ne manque ni d’assurance, ni d’autorité, ni de complexe.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct