Naviguer sur internet en avion, un piège en haut vol

La consommation involontaire en vol de l’internet mobile peut donner lieu à des factures salées, singulièrement en dehors de l’EEE où le principe du «roam like at home» n’est pas applicable.
La consommation involontaire en vol de l’internet mobile peut donner lieu à des factures salées, singulièrement en dehors de l’EEE où le principe du «roam like at home» n’est pas applicable. - Denis Balibouse/Reuters.

Cinq mille trois cent septante-huit euros ! Pour seulement 370 MB de data mobile consommés. Devant cette facture stratosphérique, le Youtubeur franco-belge POG est tombé des nues, lui qui avait souscrit à un accès WiFi fourni par le vol qui l’emmenait aux Émirats Arabes Unis.

Il en a donc fait une vidéo à sensation pour dénoncer ce qu’il croit être un piège de haute-voltige : naviguer sur internet à bord d’un avion. À l’heure d’écrire ces lignes, la séquence où il se filme en pourparlers avec le service client de Proximus a déjà été vue plus de 500.000 fois.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct