Le bulletin du gouvernement fédéral: les notes des ministres

Le bulletin du gouvernement fédéral: les notes des ministres

La coalition suédoise, dont personne ne donnait cher, aura finalement régné quatre ans. A l’arrivée, elle obtient une moyenne de 54 %, reflet de ses réelles réformes mais aussi de ses incessants déchirements et de son extinction prématurée.

Il y a parfois de ces constructions improbables qui s’avèrent finalement plus solides que prévu. Telle fut la fameuse suédoise. Improbable parce qu’elle est née des amours contrariées d’un parti nationaliste, la N-VA, de deux autres partis flamands, le CD&V et le VLD, et, c’est historique aussi, d’un seul parti francophone, le MR.

Pas étonnant que cette « chose » n’ait pas reçu un accueil triomphal à sa naissance. L’opposition francophone pléthorique a très vite, trop vite, tenté de la passer par le fond. Et pourtant, elle vécut.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct