Hollande a un plan chômage pour sauver son emploi

«
Entre le libéralisme sans conscience et l’immobilisme sans avenir, il y a une voie.
» Celui qui avait mis longtemps, en début de mandat, à faire son «
coming out
» social-démocrate joue toujours sur les deux tableaux.
« Entre le libéralisme sans conscience et l’immobilisme sans avenir, il y a une voie. » Celui qui avait mis longtemps, en début de mandat, à faire son « coming out » social-démocrate joue toujours sur les deux tableaux. - Reuters.

Un plan pour sauver l’emploi ou un plan pour sauver son emploi ? À quinze mois de la prochaine élection présidentielle, François Hollande a dévoilé ce lundi sa nouvelle prescription contre le chômage. Pas un simple programme de plus, non. Un plan qui répond à un nouvel «  État d’urgence économique et social  », selon les mots du locataire de l’Elysée.

Alors que le nombre de demandeurs d’emplois ne baisse toujours pas, le Président, qui a fait de l’inversion de la courbe du chômage la condition d’une nouvelle candidature à l’Elysée, avait déjà annoncé lors de ses vœux de la Saint-Sylvestre qu’un nouvel effort serait fait. Au-delà de la sécurité, exigence première après les attentats, aucun autre sujet ne mérite autant tous les efforts du gouvernement, fait valoir François Hollande.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct