Mesurer la pollution, c’est dans le vent

A Molenbeek, des participants au projet Aircasting ont organisé une manifestation sur la place communale pour sensibiliser la population et les politiques à la pollution de l’air.
A Molenbeek, des participants au projet Aircasting ont organisé une manifestation sur la place communale pour sensibiliser la population et les politiques à la pollution de l’air. - D.R.

C’est une espèce de vulgaire tuyau en PVC coudé dont sortent un câble et un tube transparent. Toutes les deux minutes et demi, le montage laisse échapper un discret soufflement. Il aspire l’air environnant. Et, après un rapide détour des données par des serveurs situés à Stuttgart, délivre son verdict. Deux graphiques montrent l’évolution des concentrations en particules fines les plus grosses (PM10) et les plus fines (PM2.5). Ce mercredi-là, alors qu’à l’intérieur la courbe s’entortille autour des 10 microgrammes/m3, elle grimpe et se stabilise autour de 45 mg/m3 pour les PM10 et de 35 pour les PM2.5 lorsque le capteur est positionné sur le balcon du premier étage, à l’extérieur.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct