Le bulletin des ministres bruxellois: discrète satis’ pour le gouvernement Vervoort

Le bulletin des ministres bruxellois: discrète satis’ pour le gouvernement Vervoort

En prêtant serment, le 20 juillet 2014, le gouvernement Vervoort s’était assigné deux objectifs majeurs : résorber le chômage et enrayer l’exode urbain. Deux axes pour réduire les inégalités, la fracture sociale… Certes insuffisante, l’embellie est bien réelle sur le marché de l’emploi : les taux de chômage sont en baisse (15,9 % au lieu de 21 % voici cinq ans ; 22,8 % pour les jeunes, contre 28,6 % alors), les Bruxellois(es) sont désormais majoritaires dans l’emploi bruxellois (51 % mais le symbole est là : la navette s’est inversée). L’effet clairement vertueux de l’action régionale, basée sur le projet européen de la Garantie jeunes, dopée par l’utilisation optimale des compétences héritées de la sixième réforme de l’Etat (la réforme des aides à l’emploi).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct