Quand le bobsleigh belge se la joue «Star Academy»

©Dominique Duchesnes/Le Soir
©Dominique Duchesnes/Le Soir

Je suis un peu gêné d’être ici. Je n’ai pas envie d’être ridicule… » Dans un coin de la salle d’athlétisme du campus de la KU Leuven, à Heverlee, Harold Strammer récupère après avoir effectué un premier test de vitesse sur 60 m. A 25 ans, cet étudiant en architecture du paysage, originaire de Louvain-la-Neuve, simple kitesurfeur amateur, se demande s’il a bien fait de répondre à l’appel de la Fédération belge de bobsleigh et de skeleton qui organise des épreuves de sélection en vue des prochains JO d’hiver, à Pékin, en 2022. « C’est mon père qui m’a encouragé à venir après avoir lu un article dans Le Soir, explique-t-il. Il m’a dit : “Tu as de grosses cuisses, il faut que tu y ailles !” En attendant, je vois qu’il y en a pas mal d’autres qui ont de beaux cuisseaux… »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct