Uber place 500 vélos électriques à Bruxelles: «Notre but est d’améliorer la mobilité des citadins»

Après Paris, Berlin et Lisbonne, 500 vélos électriques sont désormais présents dans 6 communes de la capitale.
Après Paris, Berlin et Lisbonne, 500 vélos électriques sont désormais présents dans 6 communes de la capitale. - AFP

Les vélos électriques partagés « Jump », exploités par Uber, ont été officiellement mis à disposition ce jeudi à Bruxelles, dans plusieurs points stratégiques de la ville. 500 vélos rouges viennent donc s’ajouter aux autres services de mobilité « douce ».

La plateforme américaine Uber, connue pour ses heurts avec le secteur de taxis, n’a jamais voulu se limiter aux services de transport sur quatre roues. Son objectif avoué : couvrir un maximum de besoins en mobilité des citadins et diminuer, par ricochet, l’usage du véhicule personnel. Déjà présent dans la plupart des grandes villes américaines, son service Jump – des vélos électriques en « libre-service » – est disponible depuis ce jeudi après-midi à Bruxelles. Nicolas Van de Loock, à la tête de la division belge, nous explique ce choix.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct