lesoirimmo

L’Arabie saoudite accueille le Dakar et décapite ses prisonniers

Des réformes en Arabie saoudite
? Oui, mais au rythme du prince, sinon…
Des réformes en Arabie saoudite ? Oui, mais au rythme du prince, sinon… - AFP.

L’Arabie saoudite est-elle un pays fréquentable ? La question se pose souvent. Ce pays du Golfe charrie une réputation sulfureuse mais, voilà, ses imposantes ressources naturelles en hydrocarbures en font un client prospère incontournable pour les industries occidentales. Cette contradiction a trouvé de nouvelles illustrations ces dernières semaines. Ce 24 avril, Riyad annonçait que trente-sept condamnés à mort avaient été exécutés le même jour – sans doute par décapitation au sabre, selon la tradition – alors qu’une petite dizaine de jours plus tôt, les organisateurs du rallye Dakar (feu Paris-Dakar) divulguaient à Paris le nom du pays qui allait, pour les cinq prochaines années, abriter leur prestigieuse organisation : l’Arabie saoudite…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct