Immersion, bi- ou multilinguisme: les langues motivent à l’école

A l’athénée royal Lucienne Tellier d’Anvaing, on accueille tous les enfants, peu importe leur niveau. © AVPress.
A l’athénée royal Lucienne Tellier d’Anvaing, on accueille tous les enfants, peu importe leur niveau. © AVPress.

Au rez-de-chaussée, cours de théâtre en français. Au premier étage, géographie en anglais. Au deuxième, sciences en néerlandais. Dans les couloirs de l’athénée royal Lucienne Tellier d’Anvaing (Frasnes-lez-Anvaing), les langues se mêlent joyeusement. Près de la moitié des 340 élèves de cet établissement sont en immersion linguistique. « Cette année, ils sont un peu moins en néerlandais et très nombreux en anglais, mais cela varie tous les ans », observe Catherine Chevalier, la directrice de cet établissement pionnier en la matière.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct