Enfants français scolarisés dans l’enseignement spécialisé en Belgique: «On est passé de l’enfer de l’accueil en France à la bienveillance»

Outre des adultes handicapés en quête de solutions d’hébergement, la Belgique attire aussi des enfants. L’enseignement spécialisé wallon est, selon de nombreux parents, supérieur en qualité à l’encadrement médicalisé proposé en France.

Parmi les 470 millions dépensés chaque année par la France pour la prise en charge de ses citoyens handicapés en Belgique, une petite partie relève du remboursement des frais de transport entre l’école et le domicile des quelque 3.000 enfants français scolarisés dans l’enseignement spécialisé wallon.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct