La séparation pèse aussi sur les résultats

La séparation de Resa et Nethys en deux entreprises distinctes, imposée par un décret wallon qui impose que les gestionnaires de réseaux d’énergie soient des entreprises indépendantes, a eu lui aussi un impact sur leurs résultats financiers. Jusqu’à l’an dernier filiale de Nethys, Resa a pris son indépendance et achèvera d’ici quelques semaines sa transformation en intercommunale.

Un divorce qui a un coût non négligeable pour les deux entités. Les synergies entre les services administratifs ou informatiques, notamment, ont disparu et de nombreux postes ont déjà dû être dédoublés. L’une des vertus de cette séparation, cependant, est de prémunir Resa contre les risques liés aux activités concurrentielles qui sont la spécialité de Nethys.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct