La Belgique prête à autoriser la production

Si Spectrum a choisi Odense pour installer sa première usine européenne, c’est avant tout parce que le cadre légal danois permet à une usine de cannabis de s’installer librement. Elle a « juste » besoin de l’accord des autorités sanitaires avant de commercialiser son produit.

Ce modèle semble inspirer la ministre belge de la Santé, Maggie De Block, qui veut rendre légalement possible la culture du cannabis à des fins médicales et de recherche dans notre pays. « Cela devrait se faire sous la supervision stricte de l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé », détaille le cabinet De Block. « Ainsi, les entreprises belges qui souhaitent mener des recherches et/ou produire des médicaments sous licence avec du cannabis n’auraient plus besoin d’importer leur matière première. De plus, nous serons en mesure d’exporter nous-mêmes la matière première stable vers d’autres pays ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct