Cannabis: stop à l’hypocrisie

La marijuana légale ne réjouit pas que ses consommateurs
: les investisseurs et les grands groupes producteurs des drogues légales les plus populaires de la planète voient, eux aussi, dans la fleur de cannabis le potentiel d’un avenir «
paisible
».
La marijuana légale ne réjouit pas que ses consommateurs : les investisseurs et les grands groupes producteurs des drogues légales les plus populaires de la planète voient, eux aussi, dans la fleur de cannabis le potentiel d’un avenir « paisible ». - DR.

Ça brûle les lèvres mais on se retiendra. C’est qu’en matière de « beuh » tout le monde a un avis. « Impossible d’être accro au pétard, ça détend, c’est tout » ; « Les joints détruisent les cerveaux de nos jeunes » ; « Les dealers doivent tous finir derrière les barreaux »… Résultat : les discours ambiants sont généralement peu construits, dominés par un poil de démagogie.

Sur le sujet, l’opinion vite balancée n’a pourtant pas grande utilité. La réflexion, elle, doit être poussée. Ce qui passe d’abord par un état des lieux des politiques actuellement menées par nos autorités. Le gouvernement sortant l’avait annoncé d’entrée de jeu : rayon drogues, « la tolérance zéro » s’appliquera. La rigueur de Bart De Wever à Anvers, le peu de flexibilité, y compris autour d’un usage thérapeutique du cannabis, de Maggie De Block à la Santé, ont confirmé la stricte position.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct