Akihito du Japon, trente ans d’un règne exemplaire

Les Japonais n’oublieront pas de sitôt ce jour de 2011 où l’empereur et son épouse vinrent s’agenouiller aux côtés des déplacés de Fukushima, sur les mêmes tatamis qu’eux.
Les Japonais n’oublieront pas de sitôt ce jour de 2011 où l’empereur et son épouse vinrent s’agenouiller aux côtés des déplacés de Fukushima, sur les mêmes tatamis qu’eux. - AFP.

Les 124 prédécesseurs d’Akihito ont tous été des souverains lointains, le plus souvent invisibles car enfermés dans leur palais. Ou au minimum, comme l’était Hirohito, son père, extrêmement raides lors de leurs apparitions en public. Akihito, en revanche, a incarné une monarchie compassionnelle et de proximité. C’est ce qui lui vaut d’avoir toujours été immensément populaire – tout comme son épouse, l’impératrice Michiko.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct