Les accidents du Boeing 737 MAX dus à une «chaîne d’événements», selon le PDG

© AFP
© AFP

Dennis Muilenburg, le PDG de Boeing, a répété lundi que les drames des 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines et de Lion Air étaient dus à une «chaîne d’événements» et non à un seul facteur, notamment le dysfonctionnement du système anti-décrochage MCAS.

«Dans ce cas, comme dans la plupart des accidents, il y a une chaîne d’événements qui se sont déroulés. Ce n’est pas correct de les attribuer à un seul événement», a déclaré Muilenburg à des journalistes en marge de l’assemblée générale des actionnaires à Chicago.

Il a une nouvelle fois écarté l’idée qu’il y ait pu avoir un défaut de conception du MCAS, mis en cause par les enquêteurs dans les accidents d’Ethiopian (157 morts) et de Lion Air (189 morts), ou que le processus de certification de ce logiciel ait pu avoir été fait à la va-vite malgré les avertissements de salariés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct