«Pour que nos universités deviennent des actrices engagées de la transition écologique et sociale»

Ce ne sont pas seulement les étudiants qui doivent s’engager dans la lutte contre le réchauffement climatique, mais toute la communauté universitaire dans son ensemble.
Ce ne sont pas seulement les étudiants qui doivent s’engager dans la lutte contre le réchauffement climatique, mais toute la communauté universitaire dans son ensemble. - Belga.

Voilà des décennies que la communauté scientifique internationale multiplie les alertes quant aux menaces multiples que nos modes de vie, de consommation et de production génèrent pour nos sociétés, pour l’avenir de notre planète, voire pour notre survie : dérèglements climatiques, érosion de la biodiversité, dégradation des écosystèmes, pollution de l’eau, de l’air et des sols, inégalités sociales, crises migratoires… Ces préoccupations, basées sur de nombreuses études scientifiques et des données objectives, sont actuellement relayées par la jeune génération, qui se sent directement menacée et qui montre sa détermination et son engagement sur ces enjeux.

Nous devons aujourd’hui nous interroger sur la mission des universités face à ces constats objectifs forgés, entre autres, par leurs chercheurs et chercheuses de toutes disciplines. Nos programmes de recherche peuvent-ils se contenter de continuer d’identifier les menaces actuelles ? En tant que scientifiques, pouvons-nous nous contenter de les communiquer, de façon plus ou moins appliquée, dans les auditoires ou auprès de publics socio-professionnels avertis ? Nos universités peuvent-elles, en tant qu’organisations, continuer le business as usual ? Compte tenu de la gravité de la situation, nous estimons qu’il est de notre devoir, en tant que communauté universitaire, d’initier des changements urgents et profonds dans nos institutions et dans la pratique de nos métiers, à de nombreux niveaux.

Devenir un moteur de changement

L’université, lieu de libre-pensée qui défend le développement d’une recherche indépendante, doit de manière beaucoup plus directe et visible devenir un moteur des changements nécessaires et une actrice engagée et exemplaire, afin de se vivre en cohérence avec les constats issus des recherches qu’elle produit. Ceci peut et doit se faire aussi loin que possible des influences politiques, financières ou industrielles susceptibles de nuire au devoir d’objectivité attendu de la recherche et de l’enseignement universitaires.

Notre carte blanche est dès lors une invitation à ce que nos universités fassent rapidement « plus et mieux » en faveur d’une transition écologique et sociale de nos sociétés, comme y appelait le titre d’une récente carte blanche des Recteurs de nos universités francophones. Nous ne pouvons que nous réjouir de l’engagement affiché par nos autorités universitaires de placer les enjeux climatiques et de développement durable au cœur des missions de recherche, d’enseignement et de service à la société propres à nos universités. Dans cette même carte blanche, les Recteurs en appelaient également au devoir d’exemplarité de nos institutions. A ce titre, dans plusieurs universités de notre pays, des groupes de professeurs et de scientifiques travaillent à proposer des plans de transition vers la durabilité et interpellent les autorités à ce sujet. A l’UCLouvain par exemple, 12 axes prioritaires qui s’articulent autour de quatre thématiques concrètes (des campus durables, l’enseignement, la recherche et le pilotage de la transition) sont proposés aux deux candidats recteurs. Même si de nombreuses initiatives y ont déjà cours, nous estimons cependant que nos universités belges sont encore loin de s’engager suffisamment dans cette direction.

Nous appelons ici nos universités à agir concrètement en agissant autour de 3 axes : en tant qu’institution, dans l’enseignement et dans la recherche.

L’action en tant qu’institution

En tant qu’institution tout d’abord, l’université doit servir de « vitrine ou laboratoire des possibles ». Nous demandons que dans ce souci de montrer une (des) voie(s) possible(s) vers un futur (en)viable pour nos enfants, nos institutions assument pleinement leurs rôles dans les transformations sociétales, techniques, et économiques nécessaires. Les universités se doivent de contribuer à stopper le plus tôt possible les émissions mondiales de dioxyde de carbone (CO2) et réduire celles des autres gaz à effet de serre. Pour satisfaire entièrement à l’objectif décidé par les Nations Unies en 2015 de « faire des efforts » pour que le réchauffement soit limité à 1,5ºC (et en tout cas bien en dessous de 2ºC), le Giec a indiqué qu’il faudrait réduire les émissions de CO2 d’environ 50 % d’ici 2030 (par rapport au niveau actuel) et arriver au niveau zéro d’émissions nettes de CO2 au niveau mondial vers 2050.

Un levier important d’action consiste en une politique d’investissement socialement responsable et moralement exemplaire du patrimoine des universités. Nous saluons à titre d’exemple la décision des universités de désinvestir des entreprises liées aux énergies fossiles. D’autres axes d’action incluent :

1. des investissements de rénovation et d’isolation de bâtiments qui doivent permettre d’atteindre une réduction de 40 % des émissions d’ici à 2030 et de – 80 à 95 % d’ici à 2050 ;

2. l’insertion systématique des clauses environnementales et sociales dans tous les marchés publics afin de réduire puis annuler toutes les nuisances associées : déchets, gaz à effet de serre, atteintes à la biodiversité résultant de pratiques industrielles ou agricoles non durables… ;

3. une politique d’éco-mobilité notamment pour les déplacements professionnels privilégiant des conférences à distance par ordinateurs interposés et incitant par un système adapté de taxes et subventions les trajets en transport en public peu consommateurs d’énergie plutôt que l’usage de l’avion et de la voiture. A titre d’exemple, l’université de Gand tient à jour une liste « verte » de 60 villes européennes qui sont joignables en moins de 6 heures en train ou en bus, ou qui sont joignables en train ou en bus en un temps supérieur de moins de deux heures par rapport au voyage en avion : pour les trajets vers ces villes, l’avion n’est en principe plus une option pour les membres de cette université.

Incorporer les enjeux de la transition

Deuxièmement, nous appelons nos institutions à incorporer de manière visible à leur mission de recherche, au moins en partie, les enjeux de transition écologique et sociale. Une part plus substantielle de la recherche universitaire devrait être au service de la transformation systémique appelée par tant d’expert·e·s pour réussir cette transition. Le dialogue entre disciplines, les projets de recherche qui favorisent l’interdisciplinarité voire la transdisciplinarité, qui combinent différentes disciplines scientifiques avec l’expertise des acteurs sociaux autour de problèmes d’importance sociétale devraient recevoir plus de moyens.

L’université comme vecteur de transmission

Troisièmement, dans le domaine de l’enseignement, un engagement plus clair pour la transition pourrait très concrètement et rapidement être mis en place sous la forme de MOOCs, de parcours d’enseignement, voire de formations interuniversitaires. Lorsqu’ils/elles sortent de nos institutions et deviennent les forces vives de nos sociétés, nos étudiant·e·s sont en effet, dans l’immense majorité, bien trop peu conscient·e·s des enjeux qui les attendent, eux/elles et leurs enfants. Développer une éducation liée à la transition de façon transversale et visible dans nos universités renforcera aussi l’attractivité des universités pour les étudiant·e·s ainsi que pour les scientifiques qui songent à la rejoindre. A ce sujet également, une série d’initiatives et de propositions sont en discussion par différents groupes de professeurs et de scientifiques au sein de nos universités : joignons nos forces et nos compétences pour proposer un programme d’enseignement efficace d’ici 2020.

Des actions dans ces trois domaines (empreinte environnementale des universités et recherche et enseignement davantage au service de la transition écologique) permettront d’accueillir l’actuelle génération d’élèves qui parcourent nos rues et qui sont en recherche de sens, de leur donner des clés de compréhension et des moyens d’action pour agir dès aujourd’hui pour une planète accueillante et un avenir inspirant.

*Signataires :

Jean-Pascal van Ypersele, UCLouvain, Professor in Climatology, former vice-Chair IPCC Caroline Nieberding, UCLouvain, Professor in Ecology and Evolution Christophe Desmet, ULiège, Welbio & FRS-FNRS Permanent Investigator in Cellular and Molecular Immunology Olivier De Schutter, UCLouvain, Professor in Law, Co-Chair, International Panel of Experts on Sustainable Food Systems (IPES-Food), Member of the UN Committee on Economic, Social and Cultural Rights, Institute for Interdisciplinary Research in Legal Sciences (JUR-I) Marthe Nyssens, UCLouvain, Professor in Economics School of Louvain, FOPES, CIRTES, IRES Charles-Hubert Born, UCLouvain, Professor and lawyer in Environmental Law and Urbanism Caroline Vincke, UCLouvain, Professor in Forest Ecology Pierre Defourny, UCLouvain, Professor of geomatics and land use planning Sara Vicca, UAntwerpen, Researcher in Biology Josefine Vanhille, UAntwerpen, Researcher in Social Policy Valérie Duliere, Royal Belgian Institute of Natural Sciences, researcher in Oceanography and Climatology Roy Remmen, UAntwerpen, Chair of the Department or Primary and Interdisciplinary Care in Medecine Isabelle Cassiers, UCLouvain, Emeritus professor in Economics Martin Vastrade, UNamur, PhD student in Biology Pieter DeFrenne, UGent, Professor in Bioscience Engineering at the Department of Environment Luc Henrard, UNamur, Professor in Physics of materials Ronny Schallier, Royal Belgian Institute of Natural Sciences, Researcher in marine biology and oceanography Gian-Marco Rignanese, UCLouvain, Professor in materials science Tessa Debruin, UCLouvain, PhD student in aquatic ecology Jan Nyssen, UGent, Professor of Physical Geography Gry Ulstein, UGent, PhD student in comparative literature Gwennael Bataille, UCLouvain, PhD student in Ecology Lieven Bervoets, UAntwerpen, Professor in Biology, Physiology and Ecotoxicology Xavier Pouria, EcoRes, Consultant in sustainable development Christine Bingen, Royal Belgian Institute for Space Aeronomy, Researcher in physics in atmospheric research Wim Thierry, VUB, Professor in climate science and land management Thomas Merckx, UCLouvain, researcher in Ecology and Biodiversity Tristan Gilet, ULiège, Assistant Professor in engineering Qianqian Su, UCLouvain, PhD student in paleoclimate research Lenka Zychova, Royal Belgian Institute for Space Aeronomy, researcher in astrophysics Chloe Salembier, UCLouvain, Professor in Architecture and Urbanism Kristof Van Assche, UAntwerpen, Professor of Philosophy of Law Michael Singleton, UCLouvain, Emeritus Professor in Socio-Anthropology Xavier Fettweis, ULiège, Researcher in climatology Sophie Vanwambeke, UCLouvain, Professor in Geography Xavier Desmit, Royal Belgian Institute of Natural Sciences, Researcher in oceanography and marine ecosystems Muriel Vervaeke, Agency for nature and forests, Expert in wildlife disease management Coline Ruwet, ICHEC Brussels Management School, Assistant Professor in Sociology and Ethics Gauthier Chapelle, In-Terre-dependant researcher and author, Expert in agricultural engineering, ecology and biomimicry Emile Frison, International panel of experts on sustainable food systems (IPES-Food), Expert in agricultural sciences David Docquier, UCLouvain, Researcher in Climatology Denis Dochain, UCLouvain, Professor in Engineering, system theory and automatic control Marie-Christine Dewolf, AIGx, Health and Environmental alliance (HEAL), UFPMTC, Project manager and consultancy in agricultural engineering, health and environment Rozemien De Troch, Royal Meteorological Institute of Belgium, researcher in climate modelling and impact of climate change Frederik Delaender, UNamur, Professor in Ecology Charlotte Cornil, ULiège, Professor/researcher in Neuroendocrinology Genevieve Lacroix, Royal Belgian Institute of Natural Sciences, Researcher in ecosystem modelling and oceanography Anne De Rudder, Royal Belgian Institute for space aeronomy, Researcher in Earth atmosphere Véronique Servais, ULiège, Professor in Anthropology of nature and animals Christine Frison, UCLouvain, Postdoctoral researcher in International Environmental Law – Biodiversity & Agrobiodiversity Law Felix Scholtes, ULiège, MD and PhD in Neurosurgery & Neuroanatomy Guido Gryseels, Royal Museum for Central Africa, Director General Ellen Decaestecker, KULeuven, Full professor in Aquatic Biology Philippe Marbaix, UCLouvain, Researcher in climatology Pierre-Joseph Laurent, UCLouvain, Professeur et Co-responsable du Laboratoire d’anthropologie prospective (LAAP) Olivier Servais, UCLouvain, Professor of Anthropology Luc Janssens de Bisthoven, Royal Belgian Institute of Natural Sciences, Coordinator of the CEBioS programme Matthias Petel, UCLouvain, Researcher in Human Rights and Environment Pascale Vielle, UCLouvain, Professor of Law (social protection and gender) Christophe De Vleeschouwer, UCLouvain, Professor of Computer vision Emmanuel Debruyne, UCLouvain, Professor in Philosophy Florence Degavre, UCLouvain, Professor in Economical sciences Nicolas Schtickzelle, UCLouvain, Professor of Conservation Biology Valérie SWAEN, UCLouvain, Full professor of Management & Corporate Social Responsibility Françoise Bartiaux, UCLouvain, Professor of Environmental Sociology Charles Amory, University of Liège, Postdoc FRS-FNRS in Climate in polar regions Françoise Van Haeperen, UCLouvain, Professor in Philosophy Emmanuel MOSSAY, Louvain School of Management, Guest Lecturer in Regenerative Economy François-Xavier Standaerd, UCLouvain, Professor in Cryptography Hélène Carmon, UCLouvain, PhD student in Anthropology Yves de Rongé, UCLouvain, Professor of Management Control and Regenerative Economics Grégoire Wallenborn, ULB, Professor of Energy and sustainability Jonathan Peuch, UCLouvain, PhD Student in Food policy Julien Vastenaekels, UlB, PhD student in Ecological economics Gilles LecuppreUCLouvain, Professor of History of the Late Middle Ages and Modern Times Marc Zune, UCLouvain, Professor of Sociology Louis de Wergifosse, UCLouvain, PhD in climate and forest interactions Chaïm De Mulder, UGent, PhD in wastewater treatment Sixtine van Outryve, UCLouvain, PhD student in Law Pablo Lhoas, ULB, Dean of the Faculty of Architecture Barabara De Cock, UCLouvain, Professor of Spanish Linguistics Jenna Vergeynst, UGent, PhD student in Bio-engineering fish migration Jan ORBIE, UGent, Associate Professor Dept of Political Science I Director Centre for EU Studies (CEUS) Faculty Trust Person, Political and Social Sciences Véronique Bragard, UCLouvain, Professor in Philosophy Jorn Van de Velde, UGent, PhD student in Hydrology Cathy MACHARIS, VUB, Faculty of Social Sciences and Solvay Business School- Head of Department BUTO – Business Technology and Operations-Head of Research group MOBI – Mobility, Logistics and Automotive Technology Research Centre Leen De Pauw, UGent, Department of Environment – Forest Research Charline Urbain, UlB, Professor of Developmental cognitive neurosciences Michiel Verlinden, UGent, Researcher in Biomedical law, intellectual property and protection of personal data Kristien Hens, UAntwerpen, Research professor in Bioethics Bartłomiej Bednarowicz, UAntwerpen, PhD Researcher & TA in EU Law Jaume Alonso, UAntwerpen, PhD student in Mathematics Bernard Hubeau, UAntwerpen, Emeritus Professor – Voorzitter Grootouders voor het Klimaat Marcos Fernández-Martínez, UAntwerpen, FWO Posdoctoralresearcher in Ecology Piet Bladt, UAntwerpen, PhD student in Image processing and parameter estimation in magnetic resonance imaging Simon Reynaert, UAntwerpen, PLECO centre of excellence, PhD student in Conservation biology, plant ecology Jonas Nicolai, UAntwerpen, PhD student in media, journalism, satire Kevin Van Sundertm, UAntwerpen, PhD student in Biology Arne Ven, UAntwerpen, PhD student in soil ecology Ludo Diels, IMDO- UA & VITO, Professor in Sustainable Chemistry, Flemish Institute for Technological Research Pierre Van Damme, UAntwerpen, Director Centre for the Evaluation of Vaccination – Director WHO coll centre for the prevention and control of infectious diseases Geneviève Warland, UCLouvain, Professor in Philosophy Jelle Boeve-de Pauw, UAntwerpen, Postdoc in Education for Sustainable Development Jana De Kockere, UGent, PhD in Philosophy Laurens Van Hoecke, UAntwerpen, PhD student in renewable fuels for maritime shipping Joke Van den Berge, UAntwerpen, Postdoc in Plants and Ecosystems in global change conditions Willem Bruyndonx, UAntwerpen, Administrative Staff International Relations Office Ivan Janssens, UAntwerpen, Professor in ecosystem function in relation to global change Patrick Allmis, UAntwerpen, PhD student in Network theory and theoretical microeconomics Johannes A. Nissen, UAntwerpen, PhD student in urban planning law, environmental law & real estate Cathrin Schödler, UAntwerpen, PhD student in BehavioralEconomics. Bart Eeckhout, UAntwerpen, Professor of Literature & Chair of ARIA Janne Spanoghe, UAntwerpen, PhD student in Bio-engineering Mohammadamin Javaheri, UAntwerpen, PhD student in Management and Organization Michel Moutschen, ULiège, Professeur Ordinaire en Immunologie immunopathologie et maladies infectieuses Nicole van Lipzig, KULeuven, Professor in Climate research Marc David, Universiteit Antwerpen, em. prof. astrophysics data analysis and modeling Jean-Christophe Charlier, UCLouvain, Professor of Physics Nanosciences Oscar Brousse, KULeuven, PhD student in Regional and Urban Climate research Sanne Van Den Berge, UGent, PhD student in Agroecology Jean-Pierre Raskin, UCLouvain, Professor in nanoelectronics Bert Gielen, UAntwerpen, Post-doc in Plant ecology Steffi Cornwell, UAntwerpen, Assistant Pharmacy/Sustainable growing of cut-flowers Fana Michislens, UAntwerpen, PhD student in Biology – ICOS Corentin Hericher, UCLouvain, Louvain Research Institute in Management and Organizations – Louvain School of Management, PhD student in Corporate Social Responsibility Marilyn Roland, UAntwerpen, Post-doc in Greenhouse gases Odile Bartholomé, ULiège, PhD student en Neurosciences Alain Content, UlB, Professor in Psychology / Education Fabienne Chetail, UlB, Professor in Psychology / Education Frank van Splunder, UAntwerpen, Lecturer in Linguistics Benoit Galand, UCLouvain, Professor in Educational psychology Ina Aust, UCLouvain & Louvain School of Management, Professor in Human Resource Management and Corporate Social Responsibility Didier Cataldo, ULiège, Professor in Pneumology Virginie Xhauflair, HEC Liège – ULiège, Professor in Business ethics Matthieu Verstraete, ULiège, Professor in Physics of materials Hans Vernaeve, UGent, Professor in Mathematics Anna Willems, UAntwerpen, Researcher in Social work and measurement – social policy Valentin Couvreur, UCLouvain, Postdoc in Agronomy Noa Ligot, UCLouvain, PhD in volcanic risk to agriculture assessment Guillaume Lobet, UCLouvain, Professeur in Plant Biology Estelle Laurent, UCLouvain, PhD student in Ecology and conservation biology Esrasmus zu Ermgassen, UCLouvain, Postdoc in Sustainable agriculture Céline Lamarche, UCLouvain, Researcher in Remote sensing Daniele Da Re, UCLouvain, PhD student in Ecology Daniel Tyteca, UCLouvain, Professor emeritus in Orchid Research Philippe Peigneux, ULB, Professor in neuropsychology and cognitive neurosciences Eva Van Wassenhove, UAntwerpen, Project manager KnappeK(n)oppen (citizen science project about climate change) Lotte Oosterlee, UAntwerpen, PhD student in Biology Ela Callorda Fossati, UCLouvain, Postdoc in Economics Ann Crabbé, UAntwerpen, Guest professor and post-doc researcher in governance of sustainability issues Yvan Larondelle, UCLouvain, Professor in Sustainable nutrition and health Carla Uwents, UAntwerpen, Sustainability coordinator Karolien Janssens, UAntwerpen, Academic Assistant & General physician and teacher general medicine Brigitte Ferauge, UCLouvain, Secrétaire Ivan Nijs, UAntwerpen, Professor of ecology Thierry Hance, UCLouvain, Professor in Ecology Béranger Waterschoot, UCLouvain, Teaching Assistant in Evolutionary Ecology Tim Soens, UAntwerpen, Professor in Environmental History Annick Wilmotte, ULiège, FRS-FNRS Research Associate in molecular diversity Pierre Delmelle, UCLouvain, Professor in Environmentalgeochemistry Bruno Delille, ULiège, Researcher in ocean biogeochemistry Julie Hermesse, UCLouvain, Researcher in socio-anthopology Herbert De Vriese, UAntwerpen, Professor in philosophy Marnik Vanclooster, UCLouvain, Professor in Hydrology An Cliquet, UGent, Professor in Environmental and biodiversity law Valérie Quittre, ULiège, Researcher in Education Senne Van Loon, UAntwerpen, PhD Student in Physics Paul De Meulenaere, UAntwerpen, Professor in Applied Engineering Mathieu Depoorter, EcoRes, PhD – Consultant in sustainable development Lore Verryckt, UAntwerpen, PhD student in leaf photosynthesis Beatrice Scholtes, ULiège, Post-doc in Public health Maxime Lambrecht, UCLouvain, Chargé de cours invité et à l’ERG et chercheur en droit d’Internet à la Chaire Hoover Sophie Bontemps, UCLouvain, Researcher in remote sensing Pierre Leprince, ULiège, Researcher in Neurology Olivier Gourgue, UAntwerpen, Postdoc in Coastal hydro- and bio-geomorphodynamics Philippe Roman, ICHEC Brussels Management School and UCLouvain, Associate Professor in Ecological Economics. Géraldine Thiry, ICHEC Brussels Management School and UCLouvain, Associate Professor in Post-growth and ecological economics Jonas Van der Slycken, UGent, PhD student in EcologicalEconomics María Fernanda Godoy León, UGent, PhD student in Chemical engineering, sustainability Karine Charry, UCLouvain, Professor in Social Marketing An Op de Beeck, UAntwerpen, main coordinator in « komidastudenten restaurants » Paul Einhäupl, UAntwerpen and KU Leuven, Researcher in Environmental Economics and Material Sciences Pierre-Emmanuel Caprace, UCLouvain, researcher in mathematics Karen Vancampenhout, KULeuven, Professor of Soil Science Bart Nyssen, KULeuven, PhD student in Forest ecology Frank Witlox, UGent, enior full Professor of Economic Geography Luc Zwartjes, UGent, researcher and teaching assistant in Geography education & initial geography teacher training Mihnea Tanasescu, VUB, FWO Postdoctoral Fellow in Political Ecology Nina Vanhaeren, UGent, Phd student in Geography Kris Bachus, KULeuven, Postdoctoral researcher in Environmental economics Hanne Hendrickx, UGent, PhD student in geomorphology and permafrost Bernd Mees, UGent, PhD student in Analytical chemistry Pascal Boeckx, UGent, Professor in Isotope Biogeochemistry

Cet article réservé aux abonnés
est en accès libre sur Le Soir+

Cet article réservé aux abonnés est exceptionnellement en accès libre

Abonnez-vous maintenant et accédez à l'ensemble des contenus numériques du Soir : les articles exclusifs, les dossiers, les archives, le journal numérique...

1€ pour 1 mois
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose d'un compte
Je me connecte
1€ Accès au Soir+
pendant 24h
Je me l'offre
Je suis abonné et
je souhaite bénéficier du Soir+
Je m'inscris
A la une
Tous

En direct

Le direct