Julianne Moore lumineuse en Gloria Bell

Julianne Moore lumineuse en <span>Gloria Bell</span>

« Gloria, you’re always on the run now. Running after somebody, you gotta get him somehow. I think you’ve got to slow down, before you start to blow it. I think you’re headed for a breakdown, so be careful not to show it. » Au son de la reprise de Gloria d’Umberto Tozzi par Laura Branigan, Gloria (Julianne Moore) se laisse porter par la vie, rayonne. La journée, elle est employée dans un bureau assez conventionnel. Mais le soir elle arpente les boîtes de nuit de Los Angeles. La cinquantaine, divorcée, elle est furieusement indépendante mais se sent toujours l’âme d’une trentenaire fringante à la recherche du grand amour. Comme pour oublier ses échecs du passé. Ou ses relations parfois complexes. Alors qu’elle rencontre Arnold (John Turturro) lors d’une soirée, sa période de célibat semble enfin toucher à sa fin. Mais à mesure que le temps passe, les relations semblent de plus en plus complexes à gérer…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct