Bernard: «On envisage de tout arrêter»

© Hatim KAGHAT
© Hatim KAGHAT - © Hatim KAGHAT

La chaleur humaine qui émane du restaurant social de Nativitas, dans les Marolles, succède avec force au froid piquant de la rue. Près de cent personnes se retrouvent ici, chaque midi, pour s’offrir un repas chaud. Bernard en fait partie. Sans domicile fixe depuis le mois de septembre 2014, il a appris l’existence de l’ASBL quelques mois après le début de sa vie dans la rue. Depuis, il y travaille comme bénévole chaque samedi.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct