Gergely Madaras au «Soir»: «Nous devons être plus ouverts et plus actuels»

Gergely Madaras, le nouveau directeur musical de l’OPRL, veut «
démystifier
» la musique classique.
Gergely Madaras, le nouveau directeur musical de l’OPRL, veut « démystifier » la musique classique. - William Beaucardet

Entretien

Depuis sa nomination en février l’an dernier, Gergely Madaras s’est acclimaté à l’ambiance liégeoise. « Lorsque j’étais à Dijon, nous avions les vins de Bourgogne, ici, il y a la bière ! Et ça me convient assez », plaisantait-il ainsi en présentant la saison qu’il a imaginée pour l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, dont il prendra officiellement la tête dès septembre. À 35 ans, il deviendra ainsi le plus jeune directeur musical qu’ait connu l’institution. « Jeune » peut-être, mais pas pour autant inexpérimenté.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct