Chefs de cultes échaudés

Pour comprendre la mise en garde des chefs de culte il faut se souvenir que la législature finissante a doublement impacté l’organisation des cours de religion et de morale.

D’abord, il y a eu cette surprise lors de l’accord gouvernemental PS-CDH pour la Communauté française en juillet 2014 : les deux heures de religion ou de morale qui s’imposaient jusque-là à tout élève en âge d’obligation scolaire dans les réseaux non confessionnels ont été transformées en une heure de religion ou morale et une heure d’éducation à la philosophie et la citoyenneté (EPC). La mesure a directement impacté les 188.000 élèves de l’enseignement officiel organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles, de l’officiel subventionné (communes et provinces) et du libre non confessionnel. Notons au passage que le libre confessionnel a conservé ses deux heures de religion obligatoires mais a adhéré au référentiel de la formation EPC qu’il distille à travers différents cours.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct