Vampire Weekend Father of the bride

<span>Vampire Weekend</span> Father of the bride

Il aura fallu attendre six ans ce quatrième album du groupe américain mené par Ezra Koenig mais on n’est pas déçu par un disque bourré de mélodies facilement mémorisables. Il y a chez VW ce sens de la pop faussement légère. Dans Harmony Hall, et ses ouh-ouh, il dit «  I Don’t Want To Leave Like This, I Don’t Want to Die  »…

On retrouve ici tout ce qu’on aime chez eux : des chœurs d’enfants, des percussions, des guitares étincelantes. Rostam Batmanglij a quitté le groupe après la finition de ce disque qui plaira à tous.

Le site du groupe.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct