Le MR critique l’adoption du tronc commun: «Nos enfants connaîtront demain à 15 ans ce qu’ils connaissent aujourd’hui à 14 ans»

Le MR critique l’adoption du tronc commun: «Nos enfants connaîtront demain à 15 ans ce qu’ils connaissent aujourd’hui à 14 ans»

Réuni pour sa dernière séance plénière de la législature, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé vendredi en milieu de nuit un projet de décret modifiant la formation commune qui sera dispensée à partir de la rentrée de 2020 à tous les élèves de Wallonie et de Bruxelles de la 1re maternelle jusqu’à la troisième année du secondaire.

Avec la réforme de la gouvernance scolaire déjà adoptée ces derniers mois, cette redéfinition du tronc commun constitue l’autre grand pilier du Pacte pour un enseignement d’excellence, le chantier le plus important de cette législature en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Ce nouveau tronc commun, qui sera pour l’occasion étendu de la 2e à la 3e année du secondaire, entend doter tous les jeunes d’un même socle de savoirs et de connaissances dont la maîtrise est jugée indispensable dans la société du 21e siècle.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct