La Belgique accueille-t-elle trop de réfugiés? Trois idées reçues sur la migration

Entre novembre et décembre, le gouvernement a limité le nombre de demandes d’asile enregistrées quotidiennement. Des centaines de personnes ont dormi dans la rue, sans assistance.
Entre novembre et décembre, le gouvernement a limité le nombre de demandes d’asile enregistrées quotidiennement. Des centaines de personnes ont dormi dans la rue, sans assistance. - Sylvain Piraux.

Deux ans après Noir Jaune Blues, la fondation Ceci n’est pas une crise publie une nouvelle enquête d’opinion dédiée cette fois-ci quasi exclusivement à la perception des réfugiés. Et comme pour Noir Jaune Blues, le constat est interpellant : un rejet systématique et sans appel. Les réfugiés – qui ont été reconnus par les instances belges comme ayant besoin de protection – sont pourtant traditionnellement la catégorie qui suscite le plus d’empathie.

1

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct