Ebola: plus de 1.000 morts en RDC, tout va bien?

Face aux interventions quasi militaires d’agents de santé habillés comme des extraterrestres, la population évite à tout prix les centres de traitement de la maladie, considérés comme des mouroirs.
Face aux interventions quasi militaires d’agents de santé habillés comme des extraterrestres, la population évite à tout prix les centres de traitement de la maladie, considérés comme des mouroirs. - EPA.

Humeur

Avec plus de 1.000 décès en neuf mois d’épidémie, la crise Ebola en République du Congo se rappelle à notre triste souvenir. Certes, on est encore loin des 11.000 morts de 2014 en Afrique de l’Ouest. Et cette fois-ci, aucun cas n’a été déclaré dans les pays occidentaux. Oubliés donc, les scénarios catastrophe de pandémie mondiale.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct