Allô! La gare du Nord, au cœur du pays, mérite votre attention

Allô! La gare du Nord, au cœur du pays, mérite votre attention

Ce lundi matin, les bus de De Lijn ne s’arrêteront plus à la gare du Nord à Bruxelles. Les navetteurs venus de la périphérie flamande monteront et sortiront du bus près de la place Rogier. Ce sont les chauffeurs qui ont dit « halte-là ! », soutenus par leurs syndicats, et ensuite par leur direction. En cause : la crainte de contracter la gale ou d’autres maladies infectieuses touchant certains des 200 à 300 migrants en transit qui squattent les bâtiments de la gare et rôdent aux alentours nuit et jour.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct