Boeing avait identifié des anomalies sur le 737 MAX dès 2017

Boeing avait identifié des anomalies sur le 737 MAX dès 2017

Des ingénieurs de Boeing avaient identifié, dès 2017, des dysfonctionnements dans les systèmes d’alerte des pilotes du 737 MAX en raison d’une erreur de logiciel, soit un an avant l’accident de Lion Air, a révélé dimanche le constructeur assurant toutefois que les hauts dirigeants n’en avaient rien su jusqu’à la tragédie indonésienne.

>Une partie des Boeing 737 MAX a failli être clouée au sol en 2018

«En 2017, plusieurs mois après le début des livraisons du 737 MAX, des ingénieurs de Boeing avaient constaté que le système d’affichage du 737 MAX ne répondait pas correctement aux exigences de l’alerte de la (sonde d’angle d’attaque) AOA», explique Boeing dans un communiqué.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct