Ridicules, ces monarchies sans pouvoir?

«
Il y a une fonction d’incarnation
: le prince donne un visage à l’Etat
», note Frédéric Rouvillois, professeur de droit public et écrivain.
« Il y a une fonction d’incarnation : le prince donne un visage à l’Etat », note Frédéric Rouvillois, professeur de droit public et écrivain. - EPA.

Changement d’ère au Japon ! Après Heisei, temps de « l’accomplissement de la paix », voici Reiwa, la « belle harmonie ». Ce 30 avril a pris fin le règne du bien-aimé Akihito, 125e empereur de l’archipel et descendant en ligne directe de la déesse solaire Amaterasu. Lui a succédé, le 1er mai, son fils Naruhito, historien diplômé de 59 ans ayant notamment étudié à Oxford.

Saura-t-il se rendre aussi populaire que son père ? Pacifiste déclaré, ce dernier a sillonné l’Asie pour réconcilier son pays avec les ennemis et les victimes de son propre père, le très conquérant Hirohito. Proche de son peuple, l’empereur Akihito et son épouse Michiko avaient fait sensation en 2011 en s’agenouillant pour discuter avec les victimes de Fukushima…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct