RD Congo: les cent jours et les mille petits pas de Félix Tshisekedi

Félix Tshisekedi, flanqué de son chef de cabinet Vital Kamerhe, salue la foule lors d’une visite à Goma, le 14 avril dernier.
Félix Tshisekedi, flanqué de son chef de cabinet Vital Kamerhe, salue la foule lors d’une visite à Goma, le 14 avril dernier. - AFP.

ANALYSE

Lorsqu’en janvier dernier la Cour constitutionnelle consacrait la victoire électorale de Félix Tshisekedi, ouvrant ainsi la voie à une passation de pouvoir pacifique et « civilisée » avec le président sortant Joseph Kabila, les observateurs internationaux furent surpris par le calme observé par la population. Cent jours plus tard, alors que le nouveau gouvernement n’a toujours pas été présenté, les négociations se poursuivent entre la majorité parlementaire, incarnée par la plate-forme des FCC- Front commun pour le Congo - acquise au président sortant Joseph Kabila et la coalition Cach - Cap pour le changement -, qui soutient Félix Tshisekedi et son directeur de cabinet Vital Kamerhe.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct