«Écrire à l’ombre du politique»

«Écrire à l’ombre du politique»

Le défi d’écriture lancé aux partis politiques a été l’occasion de voir les candidat·es mettre les outils de la littérature au service de leurs discours et promesses. La littérature est en effet un puissant outil politique, au même titre que le cinéma, la musique et – oui – les jeux vidéo : à travers l’œuvre, c’est une vision d’un monde, qui ressemble au nôtre, qui transparaît, prometteur ou menaçant, et toujours riche d’enseignements. C’est donc toujours avec un œil critique qu’il faut aborder le récit. L’écriture n’est pas que la chronique d’un événement ; il existe des manières d’écrire qui soutiennent le propos, parfois de manière subliminale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct