Plus vivable en 2020

Dans la bande de Gaza, 2 millions de Palestiniens vivent sous la férule islamiste du Hamas dans une misère croissante. Accablé par un blocus dénoncé dans le monde, le territoire additionne les problèmes, avec une eau à 95 % impropre à la consommation, 51 % de chômage, une électricité disponible de manière aléatoire et… 80 % de la population qui dépend de l’aide internationale. L’ONU estime qu’en 2020 le territoire ne sera plus vivable.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct