France Télécom: des familles broyées par le management brutal

Avant le début du procès, des personnes ont manifesté sur le parvis du palais de justice de Paris.
Avant le début du procès, des personnes ont manifesté sur le parvis du palais de justice de Paris. - Reuters.

Plus jamais ça ! », ont-ils écrit sur une banderole. Sur le parvis du tout nouveau palais de justice de Paris, des syndicalistes et des salariés d’Orange sont venus en nombre. « Ce procès devra être exemplaire. Pour que les responsables demandent pardon et qu’aucune autre affaire semblable ne puisse se reproduire », veut croire Sébastien Crozier, président du syndicat des cadres (CFC-CGC) dans l’entreprise de télécoms.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct