Arlon: le chasseur Guy Maréchal risque 32.000 euros d’amende

Guy Maréchal nie toutes les préventions qu’on lui reproche.
Guy Maréchal nie toutes les préventions qu’on lui reproche. - D.R.

C’est sans avocat que Guy Maréchal s’est présenté devant le tribunal correctionnel d’Arlon. Ce chasseur, président du conseil cynégétique de Gaume, était accompagné de ses deux fils sur le banc des prévenus. Guy Maréchal doit au total répondre d’une vingtaine de préventions relatives à la loi sur la chasse, dont plusieurs concernent son parc à sangliers installé à Tintigny. Ses deux fils, en tant que copropriétaires d’une petite partie (1 %) du terrain où est aménagé le parc, devaient quant à eux venir s’expliquer sur le fait qu’il n’y ait jamais eu de permis d’urbanisme pour la caravane servant de local vétérinaire et de poste d’observation dans le parc.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct