24heures d’actions pour les 4.000 SDF de Bruxelles

A l’origine du problème, la précarisation accrue d’une part de la population bruxelloise.
A l’origine du problème, la précarisation accrue d’une part de la population bruxelloise. - Photo News.

Plus de 4.000 cartons marqués de prénoms couvriront la place de la Monnaie ce vendredi soir. Et des centaines de personnes y passeront la nuit au terme de 24 heures d’actions pour le droit à un toit.

Car aujourd’hui, Bruxelles compte deux fois plus de personnes sans abri et mal logées qu’il y a dix ans. C’est ce qui ressort de la cinquième édition du dénombrement réalisé par la Strada, le Centre d’appui au secteur bruxellois d’aide aux sans-abri. Ainsi, 4.187 personnes ont été comptabilisées entre 23 h et minuit la nuit du 5 novembre dernier en Région de Bruxelles-Capitale. Contre 1.729 en 2008 (+142 %). Et soit 23,7 % de plus qu’en 2016.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct