Enquête: des armes fabriquées en Wallonie tuent au Yémen

Enquête: des armes fabriquées en Wallonie tuent au Yémen
D.R.

ENQUÊTE

Joël Matriche

Les destinataires des licences octroyées par la Région wallonne à l’Arabie saoudite sont la Garde nationale et la Garde royale de cet État », déclarait en décembre 2017 le ministre-président Willy Borsus (MR) au Parlement wallon. Ces deux corps d’armée « ne sont aucunement destinés à mener des opérations militaires en dehors de l’Arabie saoudite ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct