BelgianArms : Amnesty demande une commission d’enquête parlementaire

© Belga
© Belga

Amnesty International Belgique n’a pas tardé à réagir à l’enquête #BelgianArms, publiée ce mercredi par Le Soir, Knack et la VRT : dénonçant « l’irresponsabilité de la Région wallonne dans ses exportations d’armes à des pays qui commettent des crimes de guerre, en violation flagrante de ses engagements internationaux et de sa propre législation », l’ONG demande la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire.

Un décret wallon de 2012 bannit en effet toute exportation d’armes « s’il existe un risque manifeste que la technologie ou les équipements militaires dont l’exportation est envisagée servent à la répression interne ou s’il existe suffisamment d’indications à l’égard d’un pays destinataire donné que l’exportation y contribuera à une violation flagrante des droits de l’homme »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct