Grand format – Qui veut la peau des Gafa?

Les Etats sont devenus des monstres bureaucratiques inefficaces. Les sociétés de l’Internet comme Google sont beaucoup plus efficaces. Elles auront donc vocation à remplacer les Etats. » Un disciple de George Orwell ? Non. Eric Schmidt, ancien patron de Google ? Gagné. La figure mythique de la Silicon Valley avançait cette vision, un brin dystopique, dans son livre paru en 2016, « The New Digital Age, un meilleur des mondes numériques ».

A entendre les cris d’alarme lancés depuis les deux rives de l’Atlantique, la fiction semble aujourd’hui être à un fifrelin de la réalité. Google, Apple, Facebook, Amazon, regroupées dans l’acronyme Gafa, menaceraient notre souveraineté, ni plus ni moins.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct