Élections 2019: à Charleroi-Thuin, la citadelle des partis traditionnels assiégée

Sacré défi pour Paul Furlan d’emmener la liste socialiste dans le nouvel arrondissement de Charleroi-Thuin.
Sacré défi pour Paul Furlan d’emmener la liste socialiste dans le nouvel arrondissement de Charleroi-Thuin. - René Breny

Dans la nouvelle circonscription électorale de Charleroi Thuin qui a perdu deux des douze sièges régionaux que pourvoyaient les anciens arrondissements, trois députés sortants ont décidé de passer la main : il s’agit au PS de Graziana Trotta et Anthony Dufrane qui ne figurent plus sur aucune liste, et de Véronique Salvi au CDH, auquel le parti a demandé d’occuper la dernière suppléance pour tirer vers le haut un score que les sondages annoncent en recul partout en Wallonie.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct