Bergman entre au répertoire de la Comédie-Française

«
Fanny et Alexandre
» est joué en ce moment à la Comédie-Française, qui déroule le tapis rouge au réalisateur suédois.
« Fanny et Alexandre » est joué en ce moment à la Comédie-Française, qui déroule le tapis rouge au réalisateur suédois. - © Brigitte Enguerand / Divergence

De son abondant travail artistique, Ingmar Bergman disait : « Le théâtre est mon épouse, le cinéma ma maîtresse. » On ne connaît aujourd’hui de lui « que » l’œuvre cinématographique : une quarantaine de films, dont – excusez du peu – une dizaine de chefs-d’œuvre. On sait moins que le maître de Faro mît en scène une quantité astronomique de pièces. Ses auteurs de chevet avaient pour noms Strindberg, Tchekhov, Shakespeare.

L’ironie du sort veut qu’aujourd’hui, Bergman soit devenu le plus joué des cinéastes. Le théâtre n’en finit plus de se jeter sur ses films. Que l’on pense à Sonate d’automne, Scènes de la vie conjugale, Persona, Cris et chuchotements, Face à face, Après la répétition… Ou Fanny et Alexandre, joué en ce moment à la Comédie-Française, qui déroule le tapis rouge au réalisateur suédois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct