UE: libéraux et socialistes se concertent pour contrer la domination PPE

Mark Rutte, Charles Michel, Pedro Sanchez et Antonio Costa (de g. à dr.)
: socialistes et libéraux ont décidé de ne plus laisser le PPE imposer ses vues.
Mark Rutte, Charles Michel, Pedro Sanchez et Antonio Costa (de g. à dr.) : socialistes et libéraux ont décidé de ne plus laisser le PPE imposer ses vues. - D.R.

Depuis Sibiu

Plus question de laisser la droite chrétienne dominer la machinerie européenne et imposer ses choix comme elle l’a fait depuis une petite vingtaine d’années. Et comme l’illustre insolemment le fait que la première famille politique européenne occupe actuellement les présidences de la Commission européenne (avec Juncker), du Conseil européen (Tusk) et du Parlement (Tajani). Les familles socialiste et libérale ont décidé ce jeudi, sinon de conclure une alliance, en tous les cas d’assurer une coordination afin de ne plus laisser le PPE imposer ses vues, ni les hommes et femmes, issus de son écurie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct