La sécurité alimentaire freine encore trop les dons aux démunis

La distribution de repas aux personnes dans la précarité pourrait prendre davantage d’envergure si la législation sur la sécurité alimentaire était plus compréhensible.
La distribution de repas aux personnes dans la précarité pourrait prendre davantage d’envergure si la législation sur la sécurité alimentaire était plus compréhensible. - Bruno D’Alimonte

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct