Les Gilets jaunes, héritiers des combattants pour le Suffrage universel

Pour la constitutionnaliste, Anne-Emmanuelle Bourgaux il s’agit de contribuer au fonctionnement pacifique et démocratique de notre pays.
Pour la constitutionnaliste, Anne-Emmanuelle Bourgaux il s’agit de contribuer au fonctionnement pacifique et démocratique de notre pays. - Léna Goessens.

En janvier dernier, à la suite d’un débat organisé par Télésambre, télévision locale de Charleroi, la constitutionnaliste Anne-Emmanuelle Bourgaux rencontre Johan Bruyère, le porte-parole des Gilets jaunes à Charleroi. « J’ai été frappée de la maturité des propos qui étaient émis, à un moment où les discours sur les Gilets jaunes étaient uniquement disqualifiants. De leur côté, les Gilets jaunes et Johan Bruyère voulaient en savoir plus sur ma position consistant à dire qu’ils étaient les héritiers des combattants pour le Suffrage universel. Ils étaient également très demandeurs de comprendre mieux le système très compliqué de la Belgique. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct