Rallye: Thierry Neuville, le miraculé du Chili

©AFP
©AFP

Quand il nous a appelé samedi soir (après-midi au Chili) alors qu’il venait de regagner sa chambre d’hôtel pour (tenter de) prendre un peu de repos, Nicolas Gilsoul n’en faisait pas mystère : il commençait déjà à ressentir l’énorme contrecoup que Thierry Neuville et lui-même allaient inévitablement encaisser à la suite du crash qu’ils venaient de subir 7 heures plus tôt. « On a pris une grosse boîte, comme on dit dans notre jargon, c’est clair », soufflait le copilote liégeois, en attendant de passer entre les mains expertes de Danny Naessens, le kiné de l’équipe Hyundai, pour se remettre de ces... 7 tonneaux et demi effectués à haute vitesse. « Une boîte plus grosse encore que celle subie en 2015, quand nous étions sortis en essais, sans en faire trop la publicité par la suite... »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct