Sécurité: un équipage véritablement mis en cage

L’accident subi par Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul ce week-end au Chili, et les images très spectaculaires de celui-ci, ont mis en lumière les récents développements lancés par la FIA (Fédération internationale de l’automobile) en matière de sécurité pour les voitures de rallye. Voici le détail des principaux éléments de sécurité passive dont sont aujourd’hui équipées les WRC (World Rally Car) dont la durée moyenne de construction se chiffre à 700 heures de travail environ.

Arceau de sécurité

Les voitures de course (circuit et rallye) sont construites autour de cet enchevêtrement de tubes en acier d’un diamètre de 45mm, qui sont soudés au châssis; en plus de renforts structurels au seuil des portes. Cette véritable cage agit comme la cellule de survie développée pour les F1 et les autres monoplaces.

Siège baquet

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct