Élections régionales 2019: en Wallonie picarde, les places du CDH sont convoitées

Au CDH, Mathilde Vandorpe aura la lourde tâche de limiter la casse.
Au CDH, Mathilde Vandorpe aura la lourde tâche de limiter la casse. - Bruno Fahy

Soyons francs : ce n’est pas en Wallonie picarde que l’on assistera aux plus grands chambardements politiques de ces élections régionales. Même si elle est située en Hainaut, province la plus impactée par la réforme des circonscriptions électorales, la Wallonie picarde reste préservée. Elle conserve ses sept sièges de députés au parlement tout en récupérant trois communes historiquement liées au territoire : Silly, Enghien et Lessines. Trois communes qui ont aussi la particularité d’afficher des couleurs politiques différentes : les Écolos dirigent majoritairement Enghien pendant que le MR est aux commandes de Silly et le PS à Lessines. L’arrivée de ces électeurs devrait donc renforcer les trois grands partis qui se disputeront à coup sûr, ces élections.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct